Bienvenue dans l’un des pays parmi les plus fascinants et les plus enchanteurs qui soient. Bienvenue aux pays des plages de sable d’un blanc immaculé, des forêts tropicales luxuriantes et des villes animées où l’on vit au rythme de la samba. Partez à la découverte de bourgades où le temps semble s’être arrêté, de paysages que l’on dirait sortis d’un roman de Tolkien et des centaines d’espèces animales endémiques dont le Brésil peut s’enorgueillir.
 

Le Brésil en bref

Situation géographique
Situé en Amérique du Sud, le Brésil a des frontières avec la France (Guyane française), le Surinam, la Guyane, le Venezuela, la Colombie, le Pérou, la Bolivie, le Paraguay, l’Argentine, l’Uruguay et, bien entendu, l’Océan Atlantique. C’est, en superficie, le 5ème plus grand pays du monde.

Division géographique sommaire
Le Brésil se divise en quatre grandes zones. La bande côtière tropicale était à l’origine couverte d’une grande forêt tropicale (Mata Atlântica). C’est là que la colonisation a commencé et que sont situées la plupart des grandes villes. La zone plus au sud, est humide et subtropicale. Le plateau brésilien se partage entre forêts tropicales humides au nord et savanes boisées (cerrado) au sud. Au nord-est, le Sertão est une région sèche et désertique. Le bassin amazonien est principalement constitué par la forêt amazonienne – en voie de disparition – et le fleuve Amazone. Au nord du bassin amazonien se trouve le plateau des Guyanes où se dresse le Pico da Neblina, le plus haut sommet du Brésil (2.994 mètres).
 
La capitale
Brasilia

La langue
le portugais

La monnaie
le real
 
Les saisons
La haute saison va de décembre à mars. Attendez-vous à une atmosphère exubérante et festive (surtout à l’approche du carnaval) et à des prix   légèrement plus élevés. C’est aussi la période de l’année où il fait le plus chaud. Si, d’avril à octobre, il fait chaud et sec sur la côte, il peut faire beaucoup plus frais dans le sud. Les prix sont moins élevés mais l’animation reste importante au moment des fêtes de Pâques. La basse saison va de mai à septembre. Juillet est le mois des vacances scolaires mais la chose passe relativement inaperçue pour les Européens. Les prix restent relativement bas. Coté températures, elles sont nettement plus douces.

En pratique

Documents de voyage
Pour voyager au Brésil, il faut être en possession d’un passeport valable 6 mois après départ du pays. Le visa n’est pas nécessaire.  
 
Décalage horaire
Le territoire brésilien est traversé par trois fuseaux horaires. Par rapport à la Belgique il est – en hiver – 4 heures plus tôt à Salvador et Rio de Janeiro, 5 heures plus tôt à Cuiaba et 6 heures plus tôt dans les régions de l’extrême est.   

Conseils vestimentaires
Emportez des chaussures de marche fermées, des vêtements chauds (une veste doublée est nécessaire de juin à août), un crème solaire à indice élevé et un sac étanche pour les appareils électroniques. Emportez des vêtements pratiques et faciles à mettre en couches.
 
En pratique

Prise/adaptateur universel
La tension du réseau n’est pas identique sur tout le territoire. A Rio de Janeiro elle de 110/220 V mais dans les villes du nord elle est de 220/240 V. Il est conseillé d’emporter un adaptateur universel.
 
Les transports
Vue l’étendue du territoire, l’avion est le moyen de transport le plus pratique et le plus rapide pour atteindre toutes les régions. Le prix est rarement plus élevé que celui d’un long trajet en bus. En haute saison, il est préférable de réserver ses places longtemps à l’avance. Le ticket Brazil Airpas permet de réaliser de substantielles économies. Dans la région amazonienne, densément boisée, le bateau est le moyen de transport le plus courant, les multiples affluents du grand fleuve remplaçant les routes.

Si n’aimez pas l’avion, vous pouvez voyager en bus. Un excellent réseau relie toutes les grandes villes. Les bus sont très ponctuels et généralement confortables (Mercedes, Volvo ou Scania). En portugais, les gares de bus sont les rodoviária. Ne vous trompez pas car il existe plusieurs grandes compagnies. Le billet s’achète à la gare au moment du départ mais, en haute saison, il est prudent de l’acheter un ou deux jours à l’avance.
 
Précautions
Il n’y a pas de vaccins obligatoires mais il est conseillé de se faire vacciner. Informez-vous auprès de votre médecin qui saura quels vaccins vous administrer en fonction de la région où vous vous rendez. Il est utile d’emporter son Passeport Médical Européen, un document qui permet d’éviter beaucoup de problèmes en cas d’urgence. Il est rédigé en 9 langues, ce qui facilite le travail du personnel soignant qui sait immédiatement de quelles maladies ou affections souffre le patient et de quels médicaments il a besoin.

La chaleur pouvant être accablante, montrez-vous prudent les premiers jours. Ne vous exposez pas immédiatement en plein soleil et ne sortez jamais tête nue. Veillez à bien vous hydrater – et même à saler vos aliments – car la chaleur vous fera perdre beaucoup d’eau sans que vous ne vous en rendiez compte. Préférez les  boissons chaudes aux boissons glacées, moins digestes. Evitez de boire de l’eau du robinet.
 
La culture

La culture

Les fêtes catholiques – Epiphanie, Carnaval, Vendredi Saint, Pâques, Saint Sacrement, Toussaint et Noël – sont très importantes. Outre la Fête du travail le 1er mai, il existe d’autres jours fériés spécifiquement brésiliens:

21 avril : Tirandentes
7 septembre : Journée de l’Indépendance
12 octobre : Notre Dame d’Aparecida
15 novembre : Proclamations de la République
 

Le carnaval
Le carnaval est sans aucun doute la fête la plus populaire et la plus traditionnelle du Brésil. Officiellement, il dure quatre jours mais, dans la plupart des villes, il se prolonge souvent plus d’une semaine. La samba est l’âme du carnaval de Rio de Janeiro. Les 14 meilleures écoles de samba défilent pendant deux nuits sur le Sambódromo.
 
Us & coutumes
Les Brésiliens sont généralement très amicaux. Les gens sont toujours prêts à vous aider. Lorsque vous demandez votre chemin, il n’est pas rare que l’on vous escorte jusqu’à votre destination. Les Brésiliens sont également très accueillants. Les verres, assiettes ou tasses à café des invités ne restent jamais vides très longtemps.
 
Spécialités locales
Les Brésiliens mangent deux repas chauds par jour. Le déjeuner de midi – l’almoço – est le repas le plus consistant de la journée. Il existe de très nombreuses spécialités régionales. Dans le nord-est, vous devrez goûter le moqueca, un plat constitué de poisson, de crevettes ou de viande, que l’on prépare avec de l’huile de palme. A Minas Gerais, on mange surtout du porc, du chou (couve) et du tutú (pâte de haricots).

Plus au sud, le comida gaúcha est un plat de viande très courant. La cuisine de Bahia est un mélange d’influences africaines, portugaises et indiennes, avec des ingrédients parfumés tels que l’huile de palme, le poisson et le lait de coco.

Les snack-bars – les lanchonetes – vendent surtout des salgados, toutes sortes de petits snacks frits à la pomme de terre avec du poulet (coxinha) ou de la viande (risolles), du pão de quejo, des pâtisseries arabes comme le kibe et l’esfiha ou encore des pasteis de bacalhau. La spécialité de la ville de Salvador est l’acarajé, un petit pain frit de haricots râpés et d’oignons, rempli de crevettes, de morceaux de tomate et d’une sauce épicée au poivre.
 

Le shopping

Horaires d’ouverture
La plupart des magasins sont ouverts du lundi au vendredi de 9 à 18h et le samedi de 12 à 13h. La pause de midi est parfois très longue. Les supermarchés et grands magasins sont généralement ouverts jusque 22h. 

L’argent
Les meilleurs hôtels et restaurants ainsi que de nombreux grands magasins acceptent les cartes de crédit (Visa, Master Card). Pour le reste, il est préférable de payer en espèces. Il ne manque pas de distributeurs automatiques mais il faudra peut-être en essayer plusieurs avant que votre carte fonctionne. Informez votre banque de votre voyage au Brésil pour pouvoir retirer de l’argent en toute sécurité. 
Le shopping

Le pourboire n’est pas obligatoire mais il est d’usage d’en laisser un au personnel des restaurants, aux chauffeurs de taxi, aux cireurs de chaussures et aux porteurs. Les hôtels et restaurants les plus chers calculent souvent eux-mêmes un pourboire de 10%.

Souvenirs
Vous trouverez sans peine de très belles œuvres auprès des nombreux artistes et artisans. Les boutiques des musées sont également une bonne source d’inspiration pour des cadeaux tout à fait originaux car on y vend des objets d’artisanat. La ville de Cachoeira est réputée pour ses sculptures en bois et l’Etat du Ceará pour ses fines dentelles réalisées au crochet. Enfin, la région de Caruaru est davantage connue pour ses personnages en céramique qui parlent à l’imaginaire.
 

Vous n'avez pas encore désigné d'agence préférée.


chercher

Introduisez un code postal ou une localité valable.